27
Jan
2016
2
Comment faire des économies dans l'imobilier ?

Comment faire des économies en achetant dans l’immobilier neuf ?

Tout projet d’achat d’un appartement neuf est par définition coûteux. Aussi, chaque euro gagné sur les frais d’acquisition ou sur ses impôts est une petite victoire. Rappel des principales solutions pour faire des économies lorsque vous achetez un bien immobilier neuf en résidence principale ou dans le cadre d’un investissement locatif.

Le prêt à taux zéro pour l’achat d’un premier bien immobilier neuf

Les ménages accédant à la propriété contractent un emprunt immobilier auprès d’une banque auquel est associé un taux d’intérêt. Si ce taux est actuellement raisonnablement bas, mais il est pourtant possible d’emprunter sans intérêt avec le prêt à taux zéro (PTZ). Ce dispositif gouvernemental d’aide à l’accession offre la possibilité de financer 40% du prix d’achat d’un bien neuf selon certaines modalités que nous Devenir propriétaire avec le prêt à taux zéro.

Les aides au premier logement proposées par les mairies

Consciente de la difficulté qu’ont certains ménages à accéder à la propriété, plusieurs villes proposent des aides à l’accession pouvant compléter le PTZ.

La mairie de Toulouse propose ainsi une aide à l’achat  de 5000 à 12 000€ que nous détaillons dans Le point sur le PTZ à Toulouse. Un appartement neuf est tout à fait éligible à cette aide, sous condition que l’acheteur réside dans la ville rose depuis un an minimum et qu’il remplir certaines conditions de ressources.

A Montpellier, la mairie propose aussi une aide à l’accession, consistant à plafonner le prix moyen au m2 d’un logement neuf proposé par un promoteur immobilier dans une Zone d’Aménagement Concertée (ZAC).

Réduire ses frais de notaires ?

L’achat d’un appartement neuf permet d’obtenir des frais de notaires réduits de l’ordre de 2 à 3% du prix du bien, contre 7 à 8% pour un bien ancien. Acheteur ayant un budget de 270 000€ et souhaitant acquérir un T4 dans Toulouse, les frais de notaire seront donc de 8100€ s’il choisit un appartement neuf, et de 21600€ s’il opte pour appartement ancien de prix équivalent. Une économie est substantielle de 13 500€ en faveur du bien neuf.

Payer moins d’impôts locaux en étant exonéré de taxe foncière

Les communes ont fortement augmenté leurs impôts locaux en 2015. A Toulouse, par exemple, cette augmentation a été de 15% pour la taxe d’habitation et la taxe foncière en 2015. Or, l’achat d’un logement neuf (appartement ou maison) ouvre droit à une exonération de cette taxe foncière pendant deux ans, à compter du 1er janvier suivant la date d’achèvement de la construction. Une économie d’impôt substantielle pour les ménages, en particulier pour les accédants à la propriété.

Réduire ses impôts en investissant pour louer

Terminons par la loi Pinel. Dispositif bien connu des investisseurs aguerris dans l’immobilier locatif, cette mesure gouvernementale initiée en 2014 est moins connue des particuliers. Son atout : obtenir une réduction d’impôt d’un maximum de 63 000€ sur 12 ans pour l’achat d’un appartement neuf (ou une maison) destiné à la location. Le montant maximal de l’investissement étant limité à 300 000€.

Nous abordions le sujet dans notre article Investissement locatif : nos conseils pour acheter à Toulouse, la ville rose est particulièrement adaptée à cet investissement immobilier au regard de son fort potentiel locatif. Ville étudiante et économiquement attractive, elle permet de sécuriser l’investissement. Dernier atout non négligeable pour un investisseur particulier, la possibilité de louer le bien à un parent ou un enfant : une façon de sécuriser son investissement locatif, tout en réduisant ses impôts.

Laisser un commentaire