4
Mai
2015
1
Investir dans l'immobilier neuf à Montpellier

Montpellier : le logement neuf ne connait pas la crise

L’immobilier français connait depuis 2010 une crise structurelle, entre recul du nombre de constructions de logements et hausse des prix de l’immobilier neuf. Pourtant, toutes les agglomérations françaises ne sont pas touchées de la même façon. Ainsi, Montpellier présente toujours un fort dynamisme dans l’immobilier neuf. Entre prix du neuf encore attractifs et dynamisme étudiant (70 000 en 2014), la capitale languedocienne est une place de choix pour acheter dans l’immobilier, que l’on soit investisseur ou primo-accédant.

Pinel : Un dispositif mieux maitrisé

La loi Duflot avait ralenti le marché immobilier neuf pendant plusieurs années. L’introduction du dispositif Pinel, remplaçant cette loi, a permis d’estomper les effets négatifs de celle-ci. Ainsi, depuis l’introduction de la loi Pinel, si le déficit de logements neufs reste présent, il s’amoindrit. Le marché immobilier neuf à Montpellier ne s’en porte que mieux.

Un classement en zone A avantageux

A Montpellier, la loi Pinel a permis de stimuler les investissements locatifs dans un logement neuf grâce à un reclassement en zone A au dernier trimestre 2014, de quoi attirer investisseurs et locataires. Les plafonds de loyers mensuels sont revus à la hausse passant de 10€/m2 en zone B à 12,42€/m2 en zone A, permettant aux acquéreurs d’augmenter les loyers perçus.

Concernant les locataires souhaitant acheter leur premier bien immobilier neuf à Montpellier, cette redéfinition du zonage représente aussi une opportunité. Les plafonds de ressources maximales ayant augmentés en moyenne de 20 000€. Ils sont plus nombreux à être éligibles aux diverses aides à l’accession afin d’acquérir une maison ou un appartement neuf à Montpellier.

Investir dans une résidence neuve à Montpellier

Des prix en baisse

La ville méditerranéenne présente des prix particulièrement attractifs en 2015. Les prix de ventes moyen dans le neuf ont baissé de 4,2% au dernier trimestre 2014, selon les Notaires de France, le prix moyen à Montpellier est de 277 750€.

Donc une situation favorable pour les primo-accédants, qui représentent 75% des emprunteurs sur la ville. Situation qui se confirme pour les années à venir : selon les derniers chiffres Insee, 50% de la population de Montpellier avait moins de 30 ans en 2011.

Des taux de prêts attractifs

Les taux d’intérêts connaissent une tendance baissière qui se poursuit depuis 2008 et s’est accentuée en 2013. Aujourd’hui, les taux sont au plus bas, passant en mars 2015 sous le seuil symbolique des 2% pour un prêt sur 20 ans. Des taux historiquement bas qui permettent à de nombreux investisseurs potentiels jusque-là encore frileux de sauter le pas et faire une demande de prêt immobilier pour acquérir un logement dans le neuf.

Prenons un exemple : Un couple de primo-accédants désire acheter un appartement neuf dans une résidence à Montpellier. Ils doivent effectuer un emprunt de 250 000 euros sur 20 ans. Avec un taux de 1.92%, le montant total du prêt avec les intérêts s’élève à plus de 310 000€.

Dans la même situation en 2009, avec un taux de 4%, le montant total était de 390 000€ ; une différence de 80 000€ avec le taux actuel ! Une situation qui est donc très bénéfique pour les primo-accédants qui souhaitent investir dans l’immobilier neuf à Montpellier, qu’il s’agisse d’un investissement en résidence, maison ou dans un appartement neuf.

Un dynamisme vertueux en faveur de l’investissement immobilier

La vitalité économique et démographique de Montpellier et l’attrait de la Méditerranée, attirent les investisseurs. Popimmo.fr rappelle d’ailleurs que Montpellier est surnommée la « surdouée » : spécialisée dans l’industrie de pointe et les services, elle est une des villes les plus dynamiques sur le plan économique. Une situation qui favorise l’emploi qualifié donc le secteur immobilier. Plusieurs quartiers, comme Les Arceaux ou Boutonnet, sont ainsi prisés pour leurs charmes par les parisiens et les retraités : des quartiers piétons situés en centre-ville. D’autres quartiers font l’objet de projets d’urbanisme d’envergure. Ainsi Port-Marianne et les Cévennes tirent leur épingle du jeu, comme nous le développons dans notre article : Dans quels quartiers investir à Montpellier ?.

Le nombre de programmes neufs ne cesse de croître, et les réservations se font rapidement. Les acquéreurs sont en effet séduits par les villas des quartiers huppés, ou les appartements neufs d’exception qui sont représentatifs du dynamisme architecturale de la ville, telle que la résidence EOS ci-dessous:

Investir en résidence à Montpellier

Force culturelle, littoral attractif, dynamisme étudiant, maillage de transport optimisé, seule ville française classée par le New York Times dans les « 45 destinations à visiter dans le monde » : l’immobilier neuf montpelliérain ne souffre aucunement de la crise !

N’hésitez plus pour investir à Montpellier

Les diverses tendances immobilières actuelles sont particulièrement favorables pour un investissement dans le neuf montpelliérain. Cependant, rien ne garantit que les indicateurs resteront aussi avantageux dans les années à venir : la tendance sera à la stabilisation pendant plusieurs mois avant de repartir à la hausse.

Si vous avez un projet d’investissement immobilier neuf pour habiter ou investir dans la région de Montpellier, c’est le moment idéal pour le concrétiser. Découvrez notre article Nos conseils pour investir dans le neuf à Montpellier ! En parcourant notre blog, vous trouverez également des conseils dédiés aux primo-accédants ou pour un investissement locatif à Montpellier.

2 commentaires

  1. Pierre O.

    Bonjour,
    J’habite du côté de Béziers et j’avoue qu’un achat à Montpellier me semble très intéressant pour louer. Cependant, n’étant pas si loin que cela de Toulouse, j’hésite entre ces deux métropoles. S’agissant d’un premier investissement dans un appartement neuf, laquelle de ces deux villes me conseillerez-vous ?

    1. Marion (Conseils-appartement-neuf.fr)

      Bonjour Pierre,

      La première variable d’ajustement va être le budget que vous souhaitez investir dans votre appartement, plutôt que la ville. Toulouse et Montpellier sont tout aussi attractives pour un investissement locatif. A noter que le prix du neuf à Montpellier est légèrement plus élevé.

      Le second facteur est le montant de votre impôt sur le revenu : en achetant un appartement neuf en Pinel, le montant des réductions d’impôts peut atteindre plus de 4000€ par an. Si vous payez moins d’impôts, inutile d’investir au maximum de ce qui est prévu par le dispositif (300 000€). Par exemple, en achetant un appartement neuf à 208 000€ pour un investissement Pinel sur 12 ans (21% de réductions d’impôts), vous économiserez un peu plus de 3700€ d’impôts chaque année.

      L’exemple que je donne est pour un T3 de 58m2 dans notre programme les Terrasses de Saint-Loup à Montpellier http://www.urbis.fr/immobilier-neuf-montpellier-montpellier-et-sa-region-les-terrasses-de-saint-loup.html

      Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Laisser un commentaire